Surchauffe du moteur comment réagir ?

15845

La surchauffe moteur est un problème qui peut survenir à n’importe quel moment sur votre véhicule. Une fuite dans le système de refroidissement ou un radiateur défaillant, une fumée blanche opaque traverse alors soudainement le capot ! La surchauffe du moteur peut entraîner des ennuis d’ordre mécaniques, c’est pourquoi il est recommandé, au moindre signe de faiblesse, de faire contrôler le véhicule par un professionnel.

 

Les symptômes de surchauffe moteur

 

Un moteur qui surchauffe vous enverra plusieurs avertissements avant la panne complète. Soyez prudent !

 

En cas de surchauffe moteur, vous verrez dans un premier temps l’aiguille de température augmenter significativement. La température optimale pour un moteur se situe aux environs de 90°C. L’aiguille doit rester dans une plage de plus ou moins 10°C pour un fonctionnement idéal. En cas de surchauffe (120°C), le voyant rouge du liquide de refroidissement s’allumera. Il est préférable de perdre une demi-heure sur le bord de la route, le temps d’attendre que le moteur refroidisse afin de pouvoir rejoindre la station-service la plus proche, plutôt que d’endommager la mécanique ; la réparation dans ce cas coûterait beaucoup plus cher.

 

Temperature voiture

 

Les bons gestes en cas de surchauffe du moteur

 

Gardez votre sang-froid, réduisez l’allure du véhicule.

Allumez le chauffage à fond pour qu’il puise de la chaleur dans le système pour le recracher dans l’habitacle.

Arrêtez-vous en veillant de pouvoir le faire en toute sécurité.

Il est important de laisser le véhicule refroidir complètement avant d’ouvrir le capot et de chercher d’où vient le problème. (Cela peut prendre une demi-heure, voire plus.)

 

Surchauffe moteur voiture

 

 

Attention il est conseillé d’effectuer cette opération moteur froid. Le circuit de refroidissement étant sous pression lorsque le moteur est chaud.

 

Rechercher la fuite

 

Contrôler le niveau de votre liquide de refroidissement, un niveau trop bas peut venir d’une fuite d’une des durites du moteur, en effet la première cause de la surchauffe moteur est généralement causé par liquide de refroidissement. Le liquide de refroidissement a pour rôle d’acheminer la chaleur du moteur vers le radiateur pour évacuer celle-ci. Rechercher l’humidité en inspectant le moteur, ou de gouttes qui tomberont en dessous de votre voiture afin de déterminer l’origine de la fuite.

 

Niveau liquide refroidissement

 

Les durits sont des « tuyaux » en caoutchouc qui avec l’âge peuvent se fissurer ou se    fendre. Si aucune fuite n’est présente, compléter le niveau du liquide de refroidissement.

 

Un joint de culasse endommagé n’est plus étanche et provoque une fuite du liquide de refroidissement. Le 1er signe de défaillance est une perte de performance de la voiture.

Le véhicule va finir par s’arrêter et une fumée opaque s’échappera du capot.

Une pompe à eau qui a rendu l’âme peut empêcher le liquide de refroidissement de circuler librement.

 

La défaillance de la ventilation du radiateur, privera l’eau de n’être plus rafraîchie et commencera à bouillir doucement.

 

Surchauffe moteur : quelles solutions ?

 

 

Un entretien régulier permet d’éviter ou diminuer le risque de surchauffe moteur.

 

Toutes les 5 semaines, il est recommandé de contrôler les niveaux, notamment du liquide de refroidissement. Ainsi, en cas de fuite, vous pourrez rapidement vous en rendre compte.

Tous les 5 ans, pensez à vidanger les fluides et à les remplacer par de nouveaux. L’accumulation des trajets les use et des particules nocives peuvent pénétrer leur habitacle.

En cas de suspicion de perte de liquide, vous pouvez ajouter un stop fuite avant de contacter un professionnel.