Dépani Rassek

Voiture inondée, comment éviter de l’acheter ?

Les inondations laissent souvent les voitures endommagées, et c’est là que les futurs acquéreurs de voitures d’occasion peuvent avoir des problèmes. En effet ces véhicules sont parfois remis à neuf et revendus.

 

Voiture inondée, comment éviter de l’acheter, ou savoir si une voiture d’occasion cache un passé flou, tel sera le sujet de Storz.ma qui essaiera d’y répondre.

A lire également : Notre article voiture inondée comment faire ?

Afin de pouvoir revendre leur voiture, les victimes des d’inondations vont chercher à les réparer. La réparation est possible sous certaines conditions :

  • Lorsque l’eau n’a pas inondé le capot moteur et n’est pas entrée dans l’habitacle ;
  • Lorsque l’eau est entrée dans la voiture, mais n’y est pas restée longtemps, car on a pu ouvrir la voiture et la faire sécher rapidement, surtout pour une voiture plus ancienne.

Si la voiture redémarre, malgré que les capteurs électroniques du véhicule aient été touchés par l’eau, des dysfonctionnements et autres problèmes électriques et mécaniques peuvent faire surface à tout moment.

Vous comptez acheter une voiture d’occasion, quelques précautions sont nécessaires pour éviter ces voitures endommagées par une inondations :

Mettez le contact, afin de contrôler que chaque système électrique fonctionne parfaitement. Demandez à faire un tour et vérifiez que tout fonctionne comme il se doit.

Inspectez la voiture et repérez les signes et indices laissés par les inondations

  1. Les odeurs de moisi sont un signe d’accumulation de moisissure due à une exposition prolongée à l’eau. Recherchez les moindres recoins, la moisissure peut se trouver dans une zone que le vendeur n’est pas en mesure de nettoyer complètement. Si vous sentez une forte odeur de solution nettoyante : elle est peut-être le signe que le vendeur essaie de dissimuler quelque chose. Mettez en marche le climatiseur pour voir si une odeur de moisi se dégage de la ventilation.

 

  1. Une moquette décolorée. Des différences de couleur entre les parties inférieure et supérieure du revêtement peuvent révéler que l’eau a séjourné dans le véhicule.

 

  1. Les signes extérieurs d’accumulation d’eau. Ces signes peuvent inclure la formation de buée à l’intérieur des phares ou des feux arrière et dans les zones humides ou boueuses où l’eau s’accumule naturellement.

 

  1. Cumul de saleté dans des zones inhabituelles. Il s’agit des zones autour des rails de sièges ou de la moquette supérieure sous la boîte à gants. Recherchez de la boue ou du sable incrusté dans les crevasses de l’alternateur, derrière les faisceaux de câbles et autour des petits renfoncements des démarreurs, des pompes de direction assistée et des relais.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page