Entretien

A quoi sert le carter d’huile dans une voiture ?

Faisant partie intégrante du moteur à combustion interne, le carter de l’huile permet de récupérer l’huile moteur qui servira à lubrifier toutes vos pièces mécaniques. Il est soit sec soit humide tout dépend du modèle et de la marque de la voiture.

Dans cet article, STORZ.MA partagera avec vous tout ce qu’il faut savoir sur le carter d’huile, de son fonctionnement jusqu’à son remplacement en cas de dysfonctionnement.

Comment fonctionne le carter d’huile d’une voiture ?

Se trouvant dans la partie inférieure du moteur de votre voiture, le carter sert de récipient pour l’huile moteur utilisée pour lubrifier les pièces mécaniques du moteur. Sa composition peut-être soit d’aluminium, soit en acier ou plus récemment de plastique.

Afin de récupérer l’huile qui est au préalable passé par la pompe, le carter est placé sous le vilebrequin.

On distingue deux types de carte d’huile :

  • Le carter d’huile humide : modèle le plus utilisé (stocke l’huile moteur usagée), du fait qu’il est moins soumis aux pannes que le carter sec. Il offre un meilleur contrôle du niveau de l’huile moteur lorsque le niveau de cette dernière doit être réalisée ;
  • Le carter d’huile sec : l’huile moteur est aspirée par une pompe de récupération qui l’envoie dans une cuve de réserve (bâche à huile). Il offre un refroidissement plus efficace de l’huile du fait qu’il dispose d’un radiateur. On retrouve ce type de carter sur les voitures sportives ou hauts de gamme.

Il faut noter qu’il est très rare de devoir changer un carter d’huile, c’est plutôt son joint de carter qui mérite un entretien particulier. Dans certaines situations son remplacement est fort recommandé.

Quels sont les signes d’un carter d’huile HS ?

Connue pour sa résistance, le carter peut lui arriver de ne pas remplir ses principales fonctions car il est HS.

  • Votre carter est détérioré : son revêtement présente des marques de chocs, il est soit déformé soit complètement cassé avec des fissures qui provoqueront des écoulements de l’huile moteur usée ;
  • Votre bouchon de vidange est coincé : dans le cas d’un carter d’huile sec, il vous faudra vérifier l’état de de la bâche à huile ainsi que des vis de purge ;
  • Le filetage de votre bouchon de vidange est détérioré : remplacez le carter d’huile dans son intégralité s’il n’est plus possible d’effectuer la vidange de l’huile moteur.

Si vous remarquez une présence de fuites de l’huile moteur sous votre voiture, le problème n’émane pas de votre carter en lui-même mais de son joint. En effet, il a perdu sa capacité d’étanchéité et laisse s’écouler l’huile du moteur.

Si votre carter d’huile ou son joint sont détériorés, changez-les par un professionnel.

A lire également : Capot de voiture : fonctionnement, entretien

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page