Entretien

Comment éviter une panne courante à votre voiture ?

Tomber en panne est l’une des peurs des automobilistes. Certains ennuis mécaniques peuvent vous immobiliser votre voiture sans prévenir, il existe néanmoins des indices qui vous permettront d’anticiper les grosses pannes mécaniques. Les pannes les plus courantes sont aussi les plus faciles à éviter avec de bonnes routines d’entretien.

STORZ.MA vous donnera quelques astuces pratiques, afin d’éviter une panne courante à votre voiture.

Afin d’anticiper et éviter une panne courante, il faudra procéder par trois étapes : inspecter visuellement vos pièces mécaniques, écouter attentive les bruits suspects, vérifier périodiquement tous les niveaux.

Inspectez votre niveau d’huile :

En fonction de votre style de conduite, votre huile s’usera légèrement. Plus votre voiture avancera en âge, plus elle consommera en proportion d’huile.

En laissant le niveau d’huile de votre moteur baissé : la lubrification des pièces mobiles sera de moins en moins bonne, la température montera, des déformations apparaitront. Il en résultera une rupture de votre joint de culasse, déformation de la culasse, votre moteur cassera.

La consommation d’huile varie selon trois critères :

  • L’âge de votre voiture ;
  • Le type de motorisation de votre voiture ;
  • Le mode d’utilisation (ville, autoroute…).

Pour vérifier votre niveau d’huile :

  • Tirez la jauge du réservoir ;
  • Essuyez-la avec un chiffon ;
  • Replongez-la dans le réservoir ;
  • Retirez-la et observez où se situe le niveau d’huile (il doit se trouver entre le ‘mini’ et ‘maxi’)
  • Faites l’appoint d’huile si nécessaire.

Il est conseillé de contrôler votre niveau d’huile tous les 2 000 kilomètres et aussi avant un long trajet.

Il est important de vérifier le niveau d’huile sur un sol plat et à froid, sinon le liquide devient trop fluide.

Le démarreur

Si votre moteur se met en marche difficilement, n’essayez pas de forcer. Commencez par allumer brièvement vos phares afin de réchauffer votre batterie. Éteignez-les, ensuite veillez à ce que tous les autres éléments qui consomment de l’énergie soient également éteints. Appuyez sur votre pédale d’embrayage (même si votre levier est au point mort) et tentez le démarrage.

Astuces :

  • Évitez de tourner longtemps votre moteur avant de démarrer : en effet, c’est mauvais non seulement pour votre moteur mais aussi pour l’environnement.
  • Appuyez sur votre pédale d’embrayage au démarrage, la batterie travaillera moins parce que le moteur rencontrera moins de résistance.

Le circuit de refroidissement

Vérifiez régulièrement votre liquide de refroidissement du moteur avant la chute des températures.

Le fait de contrôler votre niveau, à 1000 kilomètres d’intervalle, vous permettra de déceler une éventuelle fuite

Refaites le niveau avec du liquide de refroidissement conforme avec votre moteur.

Astuces :

  • Utilisez un liquide de refroidissement spécifique conseillé par le constructeur dans le mode d’emploi de votre voiture.
  • Avant l’hiver, faites contrôler par un spécialiste la concentration de l’antigel et la vanne thermostatique du circuit de refroidissement.

Inspectez vos pneus

Afin de rouler en toute sécurité, veillez à contrôler régulièrement les témoins d’usure de vos pneus.

Pour les préserver le plus longtemps possible :

  • Maintenez vos pneus à leur juste pression ;
  • Vérifiez la géométrie de vos pneus une fois par an ;
  • Maîtrisez votre conduite en évitant de freiner brusquement.

La durée de vie moyenne d’un pneu est d’environ 30 000 km, mais son usure dépendra de vos habitudes de conduite, ainsi que des performances et de l’état de votre voiture.

A lire également : A quoi sert le carter d’huile dans une voiture ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page