Entretien

Qu’est-ce que le filtre à particules ” FAP ” ?

Les moteurs diesels sont réputés par leur rejet des particules polluantes. Ces particules nommées particules fines représentent un risque pour la santé des usagers. Afin de réduire ces rejets dans l’atmosphère, les voitures diesel ont été équipées d’un filtre à particules.

A quoi sert un filtre à particule ? Faut-il le changer ? Découvrez l’importance du filtre à particules ” FAP ” avec STORZ.MA

Qu’est-ce qu’un filtre à particules ?

Connu sous l’acronyme FAP, le filtre à particules permet de filtrer les particules qui polluent l’air et qui, à terme, peuvent être néfastes pour l’être humain. Ces particules proviennent notamment de la combustion des gaz. On estime qu’il filtre 95 à 99% des particules.

Les moteurs de type essence ou diesel rejettent tous les deux des particules. Une voiture à moteur diesel sans filtre à particules rejettera un nombre de particules 500 fois par kilomètre en moyenne à un moteur à essence classique.

Fonctionnement :

Le fonctionnement du FAP se fait en deux phases :

  • Le cycle de filtration : En empêchant les particules en suspension de s’échapper, le filtre entraine une formation d’une couche de suie sur la paroi du FAP. Cette couche offre un meilleur filtrage dans un premier temps. À terme, si elle devient trop importante, elle risque d’altérer les performances de votre moteur notamment niveau puissance.

C’est alors que débute le deuxième cycle.

  • Le cycle régénération : l’objectif de ce cycle est de nettoyer le FAP en supprimant la couche qui est devenue trop importante. Plusieurs méthodes existent, la plus utilisée s’appuie sur la combustion de la suie grâce à une élévation de la température au début du filtre. Ceci est rendu possible par l’injection d’une infime quantité de gazole dans le catalyseur accolé au FAP.

Ses limites :

Le fonctionnement du FAP présente cependant des limites. Les plus petites particules, inférieures au micromètre (10-6m), ne sont pas filtrées et sont pour autant les plus nocives pour l’homme. Ces particules fines, qui sont des résidus des gaz et des hydrocarbures imbrulés, sont celles qui sont les plus susceptibles de rester dans notre organisme, ce qui est très mauvais pour notre santé.

L’entretien du filtre à particules :

Certains constructeurs nous conseillent de vérifier notre FAP entre 120 000 km et 200 000 km parcourus, en fonction des marques et du type de moteur diesel installé. Si votre filtre à particules est capable de se désencrasser tout seul « oxydation des particules », cela impliquera que votre moteur doit impérativement dépasser les 3000 tours à la minute pour rejeter les gaz à plus de 550°C, chose qui est impossible dans le cadre d’une conduite exclusivement urbaine. Il est donc fortement recommandé aux conducteurs de réaliser régulièrement des trajets d’une durée pouvant atteindre 20 minutes sur autoroute, afin d’assurer la régénération de leur filtre à particules.

Doit-on changer le filtre à particules ?

Le changement doit être effectué dès que votre FAP est trop encrassé et que la régénération ne s’effectue plus correctement.

Renseignez-vous sur les préconisations de votre constructeur, ainsi que sur le type de filtre à particules dont vous disposez.

A lire également : Quelles sont les différentes positions d’un moteur automobile ?

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page