Qu’est-ce que les feux de signalisation ?

4739

 Tous les véhicules à moteur doivent être pourvu de feux. Les feux de signalisation ont une fonction de sécurité importante. Ils signalent les décélérations et les changements de direction et rendent les véhicules plus distincts pour les usagers de la route dans l’obscurité ou lorsque les conditions sont mauvaises. Les feux permettent à la fois de voir et d’être vu, ainsi sont-ils positionnés à l’avant et à l’arrière du véhicule. Il est primordial de bien savoir les utiliser pour la sécurité du conducteur et de ses passagers ainsi que pour celle des autres usagers.

 

Les véhicules auto de type “quadricycles” (voiture, camion, camionnette, camping-car…) sont les véhicules avec le plus de type de feux de signalisation. Chacun d’entre eux ont un usage particulier.

 

1. Feux de position

 

Les feux de position ou “veilleuses” sont les feux les plus faibles dans le sens où ceux-ci vous permettent d’être vu par les autres usagers, mais non pas de mieux voir. Dès que la visibilité est faible Ils doivent être allumés (pluie) ou de nuit, même lorsque l’automobiliste circule sur une chaussée éclairée. . Lorsqu’ils sont activés, les feux sont distincts à une distance de 150 mètres.

 

2. Feux de croisement

 

Aussi nommés les “codes”, les feux de croisement sont représentés sur le tableau de bord par l’image d’un phare vert émettant des rayons lumineux en diagonale, vers le bas à gauche. Ce sont les feux les plus couramment utilisés en voiture, grâce à leur portée de 30 mètres; ils permettent de mieux voir, mais également d’être vu. Les feux de croisement doivent être utilisés lorsque la visibilité est faible de jour (pluie, neige, brouillard…) et de nuit.

 

3. Feux de route

 

Les feux de route doivent être utilisés de nuit que lorsque la route n’est pas éclairée et qu’aucune voiture ne roule en sens inverse. Leur portée va jusqu’à au moins 100 mètres. S’il y a un autre usager en face il est obligatoire de repasser en feux de croisement afin de ne pas l’aveugler.

 

 

4. Feux de brouillard avant

 

En cas de fortes intempéries (pluie, brouillard, neige) il est recommandé d’utiliser les feux de brouillard, mais peuvent également l’être en complément des feux de route sur une route non éclairée avec beaucoup de virages. La lumière qu’ils émettent est très dispersée donc son champ lumineux est large.

 

5. Feux de brouillard arrière

 

Généralement situé à l’arrière gauche du véhicule le feu de brouillard arrière est très lumineux et sert à être vu en cas d’extrême intempérie telle que le brouillard ou la chute de neige, mais jamais sous la pluie.

 

6. Feux de stop

 

Les feux de stop sont situés à l’arrière du véhicule, car ils servent à prévenir les usagers suivants de l’intention de ralentir. Ils s’allument automatiquement lorsque le conducteur appuie sur la pédale de frein. Ils émettent une lumière rouge et sont au nombre de trois.

 

7. Feux diurnes

 

Les feux diurnes, communément appelés « feux de jour », sont des dispositifs lumineux très récents. Leur mission principale est de permettre aux conducteurs de rendre leur véhicule le plus visible possible des autres usagers. L’objectif est avant tout de réduire le risque de collision lié au manque d’attention lors des déplacements en pleine journée.

 

Tableau des feux