Entretien

Sifflement du turbo : quelles sont les causes ?

Le turbocompresseur est un élément indispensable dans votre voiture, puisqu’il permet la montée en puissance et en vitesse. Son dysfonctionnement n’est pas à écarter, il se traduit par un sifflement plus important que la normale.

Si vous remarquez un sifflement du turbo, c’est le signe qu’il a un dysfonctionnement. STORZ.MA, vous apportera l’explication et les recommandations à ce problème.

Rôle et fonctionnement du turbocompresseur :

Abrégé en turbo, son rôle est d’augmenter l’apport en oxygène dans la chambre de combustion. Cela permettra d’accroître la puissance de votre moteur en élevant la quantité du mélange air-carburant.

A lire également : Qu’est-ce que le turbocompresseur ?

Origines du sifflement du turbo :

Le sifflement peut être causé par :

  • Durite d’alimentation ou échangeur percé :

Le sifflement va se faire entendre à vos accélérations, il prendra la forme d’un soufflement (l’air sous pression qui s’échappe par la fuite, provoquera ce bruit). Afin de localiser cette fuite, un examen visuel des durits d’alimentation et de l’échangeur s’impose, viendra ensuite un contrôle d’étanchéité du circuit d’admission d’air.

  • Turbocompresseur détérioré :

Souvent dû à un défaut de graissage des paliers de turbocompresseur, ce type de sifflement se produit à la mise en pression, mais aussi en décélération. Cette détérioration du turbo peut causer une casse moteur.

Recommandations utiles pour éviter le sifflement du turbo :

Entretien

Les vidanges devront être faites selon les préconisations de votre constructeur régulièrement.

Optez pour une huile moteur préconisée par votre constructeur (niveau viscosité)

Conduite

Lors du démarrage de votre voiture : attendez la montée en pression du circuit d’huile, surtout ne démarrez pas en accélérant pour éviter une vitesse de rotation du turbo importante sans qu’il soit graissé. Ne tirez pas dans votre moteur à froid et attendez sa montée en température et de votre huile moteur.

À l’arrêt de votre voiture : arrêtez votre moteur une fois qu’il soit revenu au ralenti, pour éviter que votre turbo risque de tourner sans pression d’huile.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page